• Télécharger "Le Repositionnement de la Planification Familiale: Directives pour actions de plaidoyer" (PDF: 2.15MB)
  • Télécharger "Repositioning Family Planning: Guidelines for Advocacy Action" (PDF: 2.15MB)
  • Télécharger "Family Planning Advocacy Additional Resources" (PDF: 243KB)

(Décembre 2008) Les pays Africains se sont engagés à prendre l'initiative importante de repositionner la planification familiale comme une priorité de leurs agendas nationaux et locaux. La fourniture de services de planification familiale en Afrique est entravée par la pauvreté, l'accès limité aux biens et services, les conflits, la mauvaise coordination des programmes et la diminution du financement des donateurs. Bien que la planification familiale permette de renforcer les efforts déployés pour améliorer la santé et accélérer le développement, le changement des priorités internationales, la réforme du secteur de la santé, la crise du VIH/SIDA ainsi que d'autres facteurs, ont tous affecté son importance au cours de ces dernières années. Les croyances traditionnelles favorisant une fertilité élevée, les barrières religieuses et le manque d'implication masculine ont aussi affaibli le niveau d’activités de planification familiale. La combinaison de ces facteurs a conduit à une baisse de l'utilisation de contraceptifs, à une croissance des taux de fertilité dans de nombreux pays et à une augmentation des besoins non satisfaits en planification familiale dans toute la région. Les défenseurs de la planification familiale se doivent de prendre des mesures pour remédier à cette situation.

La planification familiale, considérée comme une composante essentielle des soins de santé primaire et de santé de la reproduction, joue un rôle important dans la réduction des taux de morbidité et de mortalité maternelles et néonatales, ainsi que de la transmission du VIH/SIDA. Elle contribue à la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le Développement et des objectifs de la Politique de la Santé pour Tous au 21ème siècle: Agenda 2020. Reconnaissant son importance, le bureau régional pour l'Afrique de l'Organisation Mondiale de la Santé a développé un Cadre visant à accélérer l'action (2005–2014) en faveur du repositionnement de la planification familiale au coeur des agendas nationaux et dans les services de santé de la reproduction, action qui a été adoptée par les ministres africains de la santé en 2004. Ce cadre exige un regain d'efforts en faveur de la reconnaissance du «rôle central de la planification familiale» pour atteindre les objectifs de santé et de développement à tous les niveaux.

Cet outil a pour but d'aider les professionnels qui travaillent dans le cadre de la planification familiale à travers l'Afrique, afin de promouvoir efficacement une accentuation de celle ci et aussi afin d' accroître la visibilité, la disponibilité et la qualité des services de planification familiale pour augmenter l'usage des contraceptifs, l'espacement des naissances et, en fin de compte, améliorer la qualité de vie dans la région. Cet outil a été développé pour répondre aux demandes de plusieurs pays qui souhaiteraient de l'aide afin de promouvoir leurs efforts en faveur de la planification familiale. Ce kit a été produit en collaboration avec l'Organisation Mondiale de la Santé/le Bureau Régional pour l'Afrique et l'USAID par le biais de ses projets—BRIDGE dirigé par le PRB et par Africa's Health in 2010 géré par l'Academy for Educational Development.