Résumé

Des interrelations fortes existent entre émergence, transition démographique et contraception. L'émergence ne peut être atteinte sans maîtrise parallèle de la mortalité et de la fécondité qui créée les conditions nécessaires pour bénéficier éventuellement du dividende démographique. Mais la maîtrise de la fécondité suppose une "révolution contraceptive", c'est-à-dire le libre choix par 60 à 85% des femmes de la taille de leur famille, comme c'est le cas aujourd'hui dans les pays émergents. La République Démocratique du Congo (RDC) doit tenir compte de ces interrelations pour atteindre l'émergence. Le document ci-joint a été présenté au Séminaire “Accès à la couverture universelle de santé pour les mères et les enfants en RDC”, organisé par le Ministère de la santé et qui s’est tenu à Kinshasa les 31 mars et 1ier avril 2015.