Résumé

(Août 2015) Ce document présente des données devant permettre aux décideurs politiques et à d’autres intervenants de comprendre la nature et l’étendue des préjudices causés par la violence entre partenaires intimes (VPI), en particulier s’agissant de la santé de la reproduction des femmes et de leur autonomie, tout en mettant en avant des possibilités d’intervention. Les décideurs politiques peuvent combattre la VPI et ses conséquences en cherchant à promouvoir des politiques intégrées et en consacrant des ressources financières au soutien des systèmes, des programmes et des services s’attaquant aux point de convergence entre la VPI, la santé et l’autonomisation des femmes.


Kate Gilles est principale analyste politique au Population Reference Bureau (PRB).