À l’heure actuelle, 25% de la population mondiale, soit 1,8 milliard de personnes, est constituée de jeunes âgés de 10 à 24 ans. Ce groupe vaste et diversifié façonnera notre avenir démographique, économique, social et politique et doit être au centre des investissements pour permettre à ces individus et à leur pays de réaliser leur plein potentiel. La proportion la plus élevée de jeunes à ce jour (89%) vit dans des pays en voie de développement. Dans certains pays d’Afrique subsaharienne, où les taux de fécondité emeurent élevés, nous pouvons anticiper des cohortes croissantes d’enfants et de jeunes, à moins de répondre aux besoins rencontrés dans ce domaine. Remédier aux besoins de cette large frange de la population en santé sexuelle et en santé de la reproduction est essentiel pour garantir son droit universel à la santé, notamment s’agissant de l’accès aux méthodes contraceptives, et pour faciliter son éducation, lui proposer des emplois valorisants et réduire la pauvreté.