(Mars 2004) La région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord (MENA) a réalisé des progrès remarquables durant les dernières décennies en ce qui concerne l’amélioration de la santé, de l’éducation et du niveau de vie de ses habitants. Mais les pays de la région sont confrontés à un certain nombre d’obstacles au développement, tels que d’importants fossés économiques et sociaux entre les riches et les pauvres, une croissance démographique rapide, un fort taux de chômage parmi les jeunes et une discrimination sexuelle persistante.

Les gouvernements de cette région étaient au nombre des 189 pays qui ont assisté au Sommet du millénaire des Nations Unies en 2000, durant lequel des dirigeants du monde entier ont adopté la Déclaration du millénaire et se sont engagés à lutter contre la pauvreté, la faim, la maladie, l’analphabétisme, la dégradation environnementale et la discrimination envers les femmes. Ils se sont aussi engagés à créer un nouveau partenariat mondial pour le développement qui inclurait des actions par les pays développés pour réduire la dette et accroître l’aide, le commerce et les transferts de technologie vers les pays en développement.

La Déclaration du millénaire a fourni des objectifs concrets et des cibles quantifiables conçus pour aider les pays à évaluer leurs progrès. Chaque pays est incité à définir ses stratégies et à développer ses plans nationaux pour atteindre les Objectifs de développement du millénaire (ODM) selon ses propres circonstances économiques et sociales.

La présente publication fournit des informations sur 19 pays et territoires de la MENA. Les indicateurs présentés ici figurent parmi les Indicateurs de développement du millénaire choisis par la communauté internationale pour évaluer les progrès accomplis vers la réalisation des ODM.

Les Indicateurs de développement du millénaire sont des outils utiles pour mettre en exergue l’état du développement humain dans chaque pays et pour soutenir les efforts faits pour évaluer les améliorations de la qualité de la vie. Mais les indicateurs ne révèlent pas tout. Par exemple, les statistiques concernant l’inscription scolaire ne tiennent pas compte de la qualité de l’éducation fournie et les statistiques sur l’utilisation des contraceptifs ne reflètent pas la qualité des soins de santé de la reproduction.

De plus, les ODM utilisent la définition internationale d'” extrême pauvreté ” — personnes vivant avec moins d’US$1 par jour. Mais cette définition ne correspond pas forcément aux définitions de la pauvreté propres à chaque pays — le montant nécessaire pour maintenir un niveau de vie acceptable tel qu’il est défini par chaque gouvernement. En Égypte, par exemple, on estime qu’au milieu des années 1990, 3 % de la population vivait avec moins d’US$1 par jour et environ 53 % avec moins de US$2 par jour. Mais selon la définition égyptienne officielle de la pauvreté, environ 23 % de la population vivait en deçà du seuil de la pauvreté (voir le Tableau 1). Les pays de la MENA doivent non seulement mettre en place des stratégies et des programmes pour réduire le nombre de personnes actuellement pauvres, mais ils doivent aussi tenter de réduire la probabilité que d’autres personnes vulnérables ne deviennent pauvres.

N’oublions pas non plus que les Indicateurs de développement du millénaire manquent de finesse dans la mesure où ils évaluent en général les progrès réalisés au niveau national.


Tableau 1
Pourcentage de la population vivant en deçà du seuil de la pauvreté dans des pays choisis

  Sur la base de la définition internationale des seuils de pauvreté Sur la base de la définition dans chaque pays des seuils de pauvreté
  US$1 par jour US$2 par jour Total Urbain Rural
Algérie <2 15 23 15 30
Égypte 3 53 23 22 23
Jordanie <2 7 12 10 18
Maroc <2 8 19 12 27
Tunisie <2 12 8 4 14
Yémen 16 25 22 27

Sources : Banque mondiale, Reducing Vulnerability and Increasing Opportunity, Social Protection in the Middle East and North Africa (Washington, DC : Banque mondiale, 2002) : tableaux A4.1 et A4.2 et Nations Unies, Base de données du développement du millénaire (http://millenniumindicators.un.org/unsd/mi/mi_goals.asp, consulté en ligne le 12 février 2004).


Tableau 2
Indicateurs choisis de développement du millénaire

  Pourcen-
tage d’enfants de moins de cinq ans souffrant d’insuffi-
sance pondérale
% de la population totale souffrant de malnutrition % inscrit à l’école primairea % des élèves qui commen-
cent le CP et finissent le CM2
% des 15 à 24 ans qui sont analpha-
bètes
Algérie 6 6 98 97 91
Arabie saoudite 14 3 98 94 94
Bahreïn 96 100 99
EAU 14 3 87 98 92
Égypte 9 4 93 99 72
Iran 11 5 98 95
Irak 16 27 93 46
Jordanie 4 6 94 98 99
Koweït 10 4 93
Liban 3 3 97 96
Libye 5 96 97
Maroc 9 7 78 80 71
Oman 24 65 96 99
Palestine* 4 97 98
Qatar 6 95 96
Syrie 9 3 96 96 89
Tunisie 4