« Il y a de moins en moins de travailleurs pour soutenir une population vieillissante »

(Novembre 2010) De nombreux pays font face à une diminution de leur population en âge de travailler (généralement considérée comme étant les personnes âgées de 15 à 64 ans). Du fait que celle-ci soutient la population des plus de 65 ans, cette diminution compromet les garanties de retraite, ainsi que les régimes d’assurance maladie à long terme pour les personne âgées.

En 1950, dans le monde entier, il y avait 12 personnes en âge de travailler pour chaque personne âgée de 65 ans ou plus. En 2010, ce nombre a baissé à 9. D’ici 2050, on estime que le rapport de dépendance, qui indique le rapport de soutien sociétal potentiel disponible pour les personnes âgées, devrait chuter à 4.

La Fiche de données sur la population mondiale 2010 du Population Reference Bureau et son rapport sommaire fournissent des informations détaillées sur 19 indicateurs de population, de la santé et de l’environnement pour plus de 200 pays.

Selon Bill Butz, président du PRB : « Il y a aujourd’hui deux tendances principales dans la population mondiale. D’une part, de faibles taux de naissance chroniques dans les pays développés commencent à poser un problème pour la santé et la sécurité financière des personnes âgées ; et d’autre part, le fait que les pays en développement ajoutent chaque année 80 millions de personnes à la population, dont 20 millions venant des pays les plus pauvres, exacerbe la pauvreté et pose une menace à l’environnement. »

La population mondiale est passée à 6,9 milliards en 2010, cette croissance se situant presque entièrement dans les pays en développement. Par contraste, dans les pays développés, qui représentent une population totale de 1,2 milliard, les populations continuent de vieillir tandis que le nombre des personnes en âge de travailler continue de décroître. Ainsi, au Japon, l’indice synthétique de fécondité est de 1,4 enfant par femme, tandis que le rapport de dépendance est de 3 ; avec l’Allemagne et l’Italie, ce sont les chiffres les plus bas au monde. D’ici 2050, le Japon aura seulement un adulte en âge de travailler pour chaque personne âgée. En Allemagne et en Italie, ce chiffre sera de 2 adultes.

Selon Carl Haub, démographe principal au PRB et auteur de la fiche de données de cette année : « En 2011, la population mondiale atteindra 7 milliards, 12 ans seulement après avoir atteint 6 milliards. Il a fallu également 12 ans pour passer de 5 à 6 milliards d’habitants. La grande question est de savoir quand nous atteindrons les 8 milliards. Selon toute probabilité, ce sera en 2024, 13 ans après avoir atteint 7 milliards, bien que cela pourrait se produire plus tôt. »

La Fiche de données sur la population mondiale 2010 met en évidence les contrastes entre pays développés et pays en développement. Une comparaison entre l’Éthiopie et l’Allemagne illustre à quel point ces contrastes peuvent être saisissants.

Alors qu’aujourd’hui la taille de la population est pratiquement la même en Éthiopie et en Allemagne, on prévoit que celle de l’Éthiopie augmentera de plus du double, passant de 85 millions actuellement à 174 millions en 2050. Par contraste, celle de l’Allemagne diminuera, passant probablement de 82 millions à 72 millions au cours de la même période. Ces énormes différences sont attribuables au nombre de naissances sur la vie entière d’une femme. L’indice synthétique mondial de fécondité de l’Éthiopie est de 5,4, soit quatre fois plus élevé que celui de l’Allemagne, qui est de 1,3.


Indicateurs démographiques clés, 2010

Allemagne Éthiopie
Population mi-2010 82 millions 85 millions
Population en 2050 (projetée) 72 millions 174 millions
Pourcentage de la population âgée de moins de 15 ans 14 % 44 %
Pourcentage de la population âgée de plus de 65 ans 20 % 3 %
Rapport de dépendance (2010) 3 17
Rapport de dépendance (2050) 2 11
Naissances sur la vie entière d’une femme 1,3 5,4
Naissances annuelles 650 000 3,3 million
Décès annuels 840 000 1 million
Espérance de vie à la naissance 80 ans 55 ans
Taux de mortalité infantile (par 1 000 naissances vivantes) 3,5 77
Décès infantiles annuels 2 250 250 000

Autres faits marquants de la Fiche de données sur la population mondiale 2010 :

  • La récession mondiale semble avoir entraîné un déclin des taux de naissances dans certains pays développés, comme l’Espagne et les États-Unis, et un ralentissement dans les pays où les taux de naissances étaient en hausse, comme la Norvège et la Russie.
  • On prévoit que la population de l’Afrique doublera, pour passer à 2 milliards d’ici 2050. Cette croissance pouvant être plus importante si les taux de naissances ne décroissent pas plus vite qu’à l’heure actuelle. L’indice synthétique de fécondité en Afrique est de 4,7 enfants par femme.
  • 40 % de la population mondiale, soit plus de 2,7 milliards de personnes, n’ont pas accès à des installations d’assainissement adéquates. La majorité des populations mal desservies vivent dans les zones rurales des pays en développement. Dans ces pays, seuls 40 % des personnes vivant dans ces zones rurales ont accès à des installations d’assainissement.
  • Alors que la population des États-Unis vieillit, le taux des dépenses affectées à des programmes sociaux comme la « Social Security » (caisse des retraites) et Medicare va augmenter considérablement. Le volume des dépenses de ces deux programmes devrait augmenter, passant de 8,4 % du PNB aujourd’hui à 12,5 % en 2030.